top of page
  • Photo du rédacteurNathalie Héritier

Une fin de vie comme à la maison…

J’ai un rêve …

Imaginez. Une maison pleine de charme, avec de beaux meubles qui ont une histoire et qui auraient été offerts par générosité.

Une maison avec un salon cosy, des fenêtres ouvertes sur le paysage.

Une maison avec un grand et beau jardin, où il ferait bon se promener ou se reposer.

Une maison avec une cuisine familiale où l’on pourrait se réunir pour partager de délicieux repas autour d’une table.

Une maison avec 3 ou 4 jolies chambres bien aménagées selon le goût des résident.e.s.

Une maison qui ferait venir toute sorte d’artistes pour nourrir l’âme des habitant.e.s.

Une vraie maison pour permettre à des personnes de venir terminer leur vie en toute quiétude, dans un climat qui ressemblerait plus à un espace familial qu’à un espace de soins.

Avec aussi un espace privé pour loger une personne ou un couple en charge du bon fonctionnement et du bien être dans la maison.

Bien sûr, il y aurait du personnel médical indépendant qui serait présent, et un ou une cuisinière, qui serait remplacé.e pour ses jours de congé par les proches des résident.e.s.

Le loyer et les frais liés à l’organisation de la maison seraient partagés entre les familles.

Les soignant.e.s indépendants étant remboursés par les assurances, le coût de ce dernier séjour serait très certainement supportable (et moins élevé que dans un EMS).

Je rêve d’une maison de toute fin de vie qui permettrait de se sentir choyé accueilli, traité comme le plus important des invités pour les dernières semaines à passer dans ce monde.

Utopie?

PS si vous possédez une maison qui pourrait ressembler à celle de mes rêves, faites moi signe 😉

(Et lisez le livre : LE GOÛTER DU LION de Ogawa Ito)

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page